Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès   Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès

Magnifique tableau huile sur bois. Le Pourquoi Pas rentrant au port de st Mâlo huile sur bois peint par Farlès année? Le naufrage du « Pourquoi-Pas ».
Le navire océanographique le « Pourquoi-Pas », commandé par le commandant Joseph Le Conniat de Plouézec, portant la mission d'exploration océanographique que dirigeait le docteur Charcot, s'est perdu corps et biens dans la nuit du 16 septembre 1936, au cours d'une violente tempête sur la côte Ouest de l'Islande. Tous les passagers et les hommes d'équipage ont péri, soit 40 victimes, à l'exception du maître timonier Le Gonidec, qui a pu atteindre le rivage à la nage. Le navire "Pourquoi-Pas" est un trois-mâts, construit au chantier Gautier de Saint-Malo en 1907, long de 45 mètres et lourd de 450 tonnes, avec une machine auxiliaire à vapeur de 125 cv. C'est avec ce navire que Charcot explora en 1908 et 1910 les côtes de l'Antarctique. En 1936, il appartenait au Ministère de l´Education nationale. Il avait pour mission pour le Service hydrographique, la « confirmation de l´exploration de la côte orientale du Groenland ainsi que celle de l´Océan arctique, de l´Atlantique Nord et du plateau continental ». Il devait aussi rapatrier la mission de Paul Emile Victor. Les causes du naufrage sont dues au manque de puissance de la machine dans des conditions de tempête et de mauvaise visibilité. Les documents photographiques qui illustrent ce texte sont extraits du journal "L'Illustration" du 26 septembre 1936, rédacteur Hector Ghilini.

Homme du Goëlo, Guillaume Le Conniat est né à Plouézec en 1884 ; ses parents étaient fermiers au « Petit Saint-Loup ». Cadet de trois garçons, il fréquenta l´école communale de Lanloup, où disait-il plus tard, « il avait fait ses humanités ».

A 15 ans, il quitte la ferme natale et devient mousse sur une gabarre du Trieux. A 16 ans, il part pour l´Islande sur une goélette paimpolaise. A 17 ans, il s´engage dans la Marine de l´Etat, dans la spécialité de manoeuvrier.
Ayant gravi les échelons de la hiérarchie, il devient officier des équipages en 1929. Après s´être marié et avoir eu trois enfants, le Cdt Le Conniat participera aux dernières expéditions du « Pourquoi-Pas », auprès de Charcot, en 1935 et 1936, où le navire fera naufrage. Le Commandant Le Conniat fut comme l´a dit Monseigneur Kerlévéo « le dernier des islandais du pays paimpolais, celui qui fut appelé à clore le funèbre cortège de quelque 2000 compatriotes que la mer d´Islande a gardés ». L'item "Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès" est en vente depuis le vendredi 15 novembre 2019. Il est dans la catégorie "Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Peintures, émaux". Le vendeur est "antikloulotte" et est localisé à/en marseille, Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Thème: Paysage marin, Bateau
  • Type: Huile
  • Caractéristiques: Encadré

Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès   Ancienne peinture tableau de Marine Le pourquoi pas port st Mâlo de FARLès